Img_Header_Domain

LE DOMAINE

Une histoire de pionniers

Le Clos des Vignes du Maynes est inscrit dans la dynamique bourguignonne de cadastrage des parcelles par les moines. Son origine remonte à l’an 910, date de création de l’abbaye de Cluny par le Duc d’Aquitaine. Propriété des Seigneurs du Château de Cruzille, le domaine a ensuite appartenu à cinq générations de paysans avant d’être racheté en 1952 par Pierre et Jeanne Guillot. Le Clos n’a jamais connu la chimie et a toujours été cultivé dans le plus grand respect de la terre. Dès le début, mon grand père a décidé de faire vins en agriculture biologique, sans produit chimique, sans désherbant, sans insecticide et sans soufre. Mon père, Alain, a ensuite repris le domaine dans cette même philosophie. Intervenant à l’école de Beaujeu aux côtés de Susanne Michon, Xavier Florin, Claude et Lydia Bourguignon ou encore Pierre Rabhi, il fut très impliqué dans l’aspect législatif et, en tant que Président de la Fédération Nationale de l’Agriculture Biologique (FNAB), il a eu la responsabilité de faire signer à Philippe Vasseur, ministre de l’agriculture, la reconnaissance du logo AB ainsi que tous les cahiers des charges. Je rejoins le Clos en 1998 où j’introduis les premiers préparats biodynamiques. Je reprends officiellement le domaine en 2001 et décide de convertir l’ensemble des 7 hectares à ce mode de culture.

julien-team

Pearl

35 ans, elle se considère comme une « hybride » canadienne aux origines Cris (tribu indienne originaire des plaines de l’Ouest canadien et de l’Ontario) et allemandes, elle travaille au domaine depuis maintenant 4 ans. Véritable bras droit, elle est en charge à mi-temps de la cave (soutirages et autres manipulations des vins) et gère le reste du temps les travaux à la vigne. Experte en taille Guyot Poussard, elle encadre l’équipe lors de l’ébourgeonnage. A ses heures perdues, c’est une passionnée de Tango.

Sandrine

38 ans, 100% Bourguignonne, nous a rejoint en 2015 et s’occupe de toutes les tâches administratives. Elle adore ses deux enfants, la cuisine et est toujours fan de Friends et de Desperate Housewives. « Never underestimate a Housewife.».

Julien

40 ans, est en charge du travail des sols, des traitements et des préparations biodynamiques. Précédemment chef de chantier dans les travaux publics, c’est un expert en Triathlon.

Caroline et Thibault

36 et 37 ans, s’occupent du labour à cheval avec deux magnifiques Traits-Comtois (Sara et Quiqui). Ils sont également propriétaire du Mont Saint Romain, auberge plantée sur le point culminant du Mâconnais.